Vallée des Merveilles, 28 et 29 juin

Nous sommes dimanche, jour inhabituel de départ en randonnée. Il est 13 h 45, sur le parking "Grillet", et ce sont 15 copains rayonnants qui sont en partance, pour trois jours et demi. Direction la petite commune de Belvédère, dans la vallée de la Vésubie, au carrefour de la Gordolasque, aux portes du Mercantour et de la Vallée des Merveilles.

Après une halte "abreuvoir" à Entrevaux, c'est à 11 km au-dessus de Belvédère que nous nous sommes donné rendez-vous au "Relais des Merveilles" (1580 m d'altitude), où nous allons passer la nuit. Le dîner est bon, les dortoirs très corrects, le ptitdéj aussi. Tous les voyants sont au vert pour partir au matin du 29 juin vers le "Refuge des Merveilles".

Il est 8 h du matin, le soleil est caché derrière le Mont des Merveilles (2720 m), ce qui est appréciable car ça va chauffer. Dès le départ, nous sommes dans le "dur". et près de 900 m de dénivelé étalés sur 4 km, nous attendent.

Après avoir franchi le Pont du Countet, nous montons dans un univers verdoyant et très fleuri, la pente est forte mais régulière, tout en "zig et en zag". Après avoir longé un torrent et une conduite forcée (1,10 m de diamètre), nous débouchons dans le Vallon d'Empuonrame. Nos yeux se régalent de l'environnement. Nous avons parcouru 1,8 km et 370 m de dénivelé, entrecoupé de nombreuses pauses. Les chamois curieux et peu farouches se laissent apporocher, c'est magnifique !

Encore 1 km et 150 m de dénivelé dans cet univers grandiose, et c'est la pause picnic. Il nous faut reprendre des forces car le Pas de l'Arpette nous fait des clin d'œil du haut de ces 2510 m d'altitude. Un petit quart et ça repart !

Encore un petit effort, et nous voilà au "Pas de l'Arpette", on surplombe la "Vallée des Merveilles", avec son refuge et ses lacs, il nous reste maintenant 400 m de dénivelé et 2,8 km pour atteindre le "Refuge des Merveilles, ouf, repos bien mérité. Nous allons y passer 2 nuits.

Nous pouvons maintenant nous délasser autour de cet endroit hyper agréable. L'accueil du gardien et son équipe est très sympathique. Un bon dîner puis une bonne nuit, et nous serons prêts à repartir pour deux autres belles journées d'aventures...