Ronde des Jas de Saint-Étienne-les-Orgues

Ce mardi, nous sommes à nouveau dans un rayon de 10 km pour randonner, à Saint-Étienne-les-Orgues.

Nous prenons la direction du sommet de Lure et allons jusque "Les Graves", notre point de départ à 800 m d'altitude, où nous stationnons.

Nous sommes obligés de nous scinder en trois groupes car c'est 18 randonneurs qui sont au rendez-vous, encouragés par un beau soleil.

Direction nord-ouest pour rejoindre, après plus de 300 mètres de montée sur une large piste caillouteuse, le Jas de Monsieur Henri. Nous progressons maintenant vers le nord-est pendant 600 m et atteignons le Jas de Carretier, enfoui par la nature qui a repris ses droits. Les groupes s'y attardent quelque peu avant de faire notre habituelle pause "banane".

Encore 450 m de plat à parcourir et voilà le Jas de Gaubert dont il ne reste apparemment qu'un abri de berger rond sans toit. Après ce troisième jas, la montée s'accentue à nouveau vers le Jas du Vignau, que nous ne verrons pas, pressés d'aller au suivant, c'est-à-dire le Jas Usseglio, où nous avons décidé de pique-niquer. Ce dernier jas est vraiment en mauvais état, et dangereux, nous nous abstenons de le visiter car une série d'étaies maintiennent des poutres cassées sur lesquelles un vestige de toiture existe encore. Pendant cette halte, les nuages ont remplacé notre beau ciel bleu et rafraichi la température.

Nous sommes maintenant bien restaurés et reposés. Il nous reste plus que 4,5 km à parcourir en une descente tranquille, et nous retrouver "Les Graves" et nos véhicules.

Nos pensées tout au long de cette randonnée sont allées vers notre amie Janie.