La Clarée : Lacs Long, Rond et Muandes

Deuxième journée : après une première nuit au refuge de Laval et un "p'tidéj" copieux, il est 8 h 30 et le groupe est impatient d'aller voir deux, et même pour les courageux, trois autres lacs.

Nous attaquons ce parcours en prenant le GR Tour du Mont Thabor par une large piste, sur environ 700 m. Puis nous quittons le GR en bifurquant à droite pour un sentier, en montée relativement douce jusqu'au lieudit "la Tailla", où maintenant la difficulté de la progression s'accentue dans des rochers.

Une petite pause est bienvenue, le soleil bien présent commence à taper et dans ce milieu rocaillleux, la forêt est absente. Nous nous dirigeons vers le Ravin du Riou Sec, dans un léger chaos rocheux, mais dans un décor majestueux. Toute la troupe suit sans trop de peine, les replats se succèdent, on croit toujours que l'on apercevra le premier lac, mais il faudra encore et encore attendre.

Cette fois ça y est, nous découvrons le Lac Long, ce vaste miroir bleu azur que nous abordons par son déversoir. Nous sommes précédés par un groupe très bruyant, le même qui a écourté notre nuit à 6 h du matin (la discrétion n'est apparemment pas leur première qualité). Donc, nous prenons notre temps, le but étant qu'ils s'éloignent suffisament, pour retrouver le calme qui entoure ces lieux magiques.

Plus un bruit, nous reprenons notre itinéraire vers le Lac Rond par une légère montée. Nous accédons ensuite à une zone de pierriers. Nous suivons le balisage par des petits cairns menant au point dominant du lac. Le cheminement est assez délicat, il nous mène à une descente qui rejoint la berge et le déversoir du Lac Rond. C'est l'heure et l'endroit parfait pour piqueniquer. Une partie de notre groupe en profite pour aller 1,5 km plus loin et 150 m plus haut, visiter le Lac des Muandes.

Après une petite sieste et le retour des courageux, nous entamons un grande descente par le GR, le long du torrent, qui est très joli, bordé par endroit de rhododendrons, avec une très belle vue sur les massifs. Presqu'en fin de circuit, un panneau indique "refuge des Drayères" qui part sur la droite et enjambe le torrent. Il est conseillé de le prendre pour redescendre tranquillement jusqu'au carrefour près du refuge. On prend donc un pot bien mérité à cet endroit.

Ensuite, nous traversons un pont et revenons par un sentier sur la droite, très beau, longeant la Clarée. Par contre, de nombreuses petites montées et descentes s'ajoutent au long chemin déjà parcouru. Mais ils permettent d'éviter les petites gorges de ce magnifique trajet jusqu'au pont du Moutet.

Cette rando, la plus ludique de ces quatre jours, restera longtemps dans nos mémoires.

Il ne nous reste plus qu'à rejoindre la terrasse du refuge de Laval, avant une bonne douche en attendant le souper.

 

 

{gallerie}04-Randonnees/2022-07-03-La-Claree{/gallerie}